Vous êtes ici:

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

 

 

REER (Régime enregistré d’épargne-retraite) Qu’est-ce que c’est?

C’est un compte d’épargne spécial en vue de la retraite, où les sommes déposées sont déductibles de vos revenus pour fins d’impôt. Tout le rendement sur ce capital s’accumule à l’abri de l’impôt.

 

 

De quelles sources doivent provenir les sommes investies?

Les sommes déposées dans un REER doivent provenir de votre revenu annuel gagné. Ce dernier comprend le salaire et les autres revenus d’emploi, les revenus nets de loyers, les pensions alimentaires reçues moins les pensions alimentaires payées, le revenu net tiré d’une entreprise que vous exploitez activement et les prestations d’invalidité de la Régie des rentes du Québec ou du Régime de pension du Canada.

 

Y a-t-il un plafond de contribution?

Vous pouvez cotiser chaque année jusqu’à 18% du revenu gagné de l’année précédente, jusqu’à concurrence d’un plafond établi par l’Agence du revenu du Canada (ARC). L’avis de cotisation expédié par l’ARC (anciennement Revenu Canada) vous indique clairement votre montant maximum de cotisation à un REER pour l’année en cours. Vous pouvez cotiser jusqu’à 2 000 $ au-delà de votre plafond; cette contribution excédentaire ne sera pas déductible d’impôt, mais l’intérêt sur cet excédent croîtra à l’abri de l’impôt.

 

Quand peut-on contribuer à un REER?

En tout temps. Vous pourrez réclamer une déduction d’impôt pour les cotisations faites durant l’année d’imposition ou dans les 60 premiers jours de l’année suivante.
Peut-on retirer l’argent investi dans un REER avant la retraite?
Vous pouvez retirer une partie ou la totalité de votre REER selon vos besoins, pourvu que les placements que vous voulez retirer soient rachetables. Sinon, il vous faudra attendre la fin du terme de vos placements. Tous les retraits sont assujettis à l’impôt sur le revenu.
Quand peut-on prendre sa retraite et utiliser ses REER?
En tout temps, mais au plus tard le 31 décembre de l’année de votre 71e anniversaire de naissance

Assurance hypothécaire

Pourquoi un conseiller ?

Enquête JE - assurances

Social